Mois: mai 2015

Cher Cosmo

En tant que femme active trentenaire préoccupée par des choses utiles telles que les dernières tendances coiffures pour la plage, je dois dire que je t’aime bien. Comme dans vraiment bien. Je t’achète régulièrement. Je te feuillette au gré d’heures passées dans le train ou à buller sur la plage.

Des fois même, je t’achète deux fois, parce que je me souviens plus que je t’ai déjà lu.

Comme je suis un peu vieille école pour certains trucs, j’aime le papier et je vais donc très peu lire ton site. Le problème aussi des sites web des magazines c’est qu’on ne sait pas trop qui écrit les articles ni le degré de dérision qui leur sont inhérents.

download

Alors l’autre jour, quand j’ai vu cet article-là circuler sur Twitter (oui Twitter c’est le mal, les choses très nulles y circulent très vite et prennent beaucoup plus d’importance que des choses bien écrites ou bien pensées (parenthèse dans la parenthèse, c’est le moment idéal pour faire un petit coucou à Guy Birenbaum ici – lisez son bouquin c’est top)) et au nom de mes consœurs bafouées par le contenu de cet article, je me dois d’exercer mon droit de réponse sur certains points.

L’article s’appelle « 13 choses à savoir avant de devenir avocate » (chers confrères, vous pouvez rester quand même) et promet de faire découvrir les dessous du barreau.

Avant de dégoûter toutes les prétendantes avec des idées fausses, rétablissons quelques vérités :

♣ Vous venez d’être diplômée d’un master en droit mais vous ne connaissez rien de la vie d’avocate :

Ah ben oui tiens c’est peut être normal qu’on ne connaisse pas la vie concrète d’avocat en sortant de la fac parce qu’il y a une école spéciale pour ça.

Bon je n’irai pas jusqu’ à dire qu’on sait tout faire en sortant de l’école mais après quelques temps immergé dans un cabinet d’avocat on a quelques notions des mauvais côté.

♣ Vous passerez probablement peu de temps au Tribunal :

Alors là je dois dire qu’il n’y a pas plus faux.

Sauf à bosser dans le département « FUSACQ » d’un « BIG » parisien, la règle c’est que plus t’es jeune dans le métier plus tu passes de temps au Tribunal.

D’une part parce qu’au début t’es le « bizu » de ton cabinet et que tu fais à juste titre ce que les autres ne veulent pas faire et d’autre part parce que l’ordre de passage des dossiers se fait à l’ancienneté.

Et c’est comme ça que même au bout de 5 ans d’expérience, tu peux plaider le soir à 21 h.

♣ Vous vous ennuierez terriblement si vous ne choisissez pas une spécialité adaptée à votre personnalité (vous pouvez aller lire l’article en lien pour trouver votre VRAIE personnalité – j’aurai préféré que ce soit un test mais même COSMO n’est pas parfait) :

J’avoue Cosmo que j’ai eu un peu de mal à comprendre de quoi il retournait ici.

Encore moins en lisant le texte explicatif ou tu expliques que si tu as une âme d’écolo les litiges commerciaux risquent de heurter tes grands principes.

La vraie question ne serait-elle pas si tu as une âme d’écolo va sauver le monde, ne fais pas avocat comme métier, et laisse place aux méchants requins qui aiment faire gagner leur client ? Et puis bon à quelle vraie personnalité associes tu la « spécialité » pénaliste, sous-titre « je défends des meurtriers » ?

♣ Vous ne serez pas toujours en mesure de répondre à vos clients (notamment parce que les réponses juridiques s’avèrent complexes) :

Sache cher ami que précisément les avocats sont mal payés pour répondre à des questions juridiques complexes.

C’est d’ailleurs pour ça que la grande majorité des avocats sont des humains pas trop cons qui au long de leur année d’étude ont appris à réfléchir et non à apprendre par cœur.

Et du coup nous sommes capables d’établir des réponses complexes pour satisfaire nos clients.

Si si je t’assure.

D’ailleurs l’affirmation selon laquelle quand on fait droit on doit beaucoup apprendre par cœur manque à ta liste.

Alors j’y réponds quand même non être avocat c’est surtout ne pas savoir de par cœur !!! (C’est tellement bon de lutter contre les idées reçues).

♣ Vous aurez besoin d’un agenda et d’une to-do liste, et aussi de prendre des notes :

Et qu’est-ce qu’il y a de mal à faire des listes de chose à faire et noter ses rendez-vous dans un agenda ?

Dans quel métier peut-on se passer d’agenda ?

Surprends moi Cosmo je suis curieuse. Et puis rassure toi je fais des to-do liste au boulot mais aussi dans ma vie perso (genre pensez à faire un billet de blog pour répondre à Cosmo).

En tout état de cause (oui les avocats utilisent des tournures pompeuses), j’ai du mal à comprendre en quoi c’est une face cachée du métier…

♣ N’oubliez jamais que votre tenue de travail est votre uniforme (Les femmes avocates expriment souvent leur frustration à propos de leur tenue au bureau) :

Je crois que c’est mon « dessous » préféré de ta liste.

D’abord, tu sembles oublier (ou alors tu as trop regardé Ally Mc Beal quand tu étais petite) que l’avocat porte un uniforme qui est sa robe d’avocat.

Tu sais ce grand drapé noir, absolument pas cintré, infroissable, et doté pour la plupart d’entre nous d’un truc blanc tout doux en peau de lapin sur l’épaule (les parisiens on se tait). C’est notre uniforme d’avocat.

Pour ce qui est du tailleur jupe, je dois dire que je suis un peu dubitative.

Après je dois t’avouer que dans mes jeunes années, je trouvais que les femmes actives avaient tellement la classe en tailleur et pensait que je rêverai de m’habiller comme ça.

Pourtant le seul jour où j’ai mis un tailleur jupe c’était le jour du concours pour le Grand Oral.

Aujourd’hui, je ne connais aucune de mes consœurs qui s’habille en tailleur jupe, même les associés des gros cabinets, même les bâtonnières (mon dieu que ce mot est moche).

Depuis, j’ai évolué et la liberté qui nous est offerte en terme d’habillement est énorme et je n’ai jamais eu aucune réflexion sur mes tenues (en fait si une fois mais il s’agissait juste d’un désaccord sur la définition de jean).

Et je porte la même chose au bar d’en bas et au boulot ! Oui absolument. Ma seule limite consiste à ne pas mettre de shorts et mes baskets Adidas gazelle chéries au boulot.

♣ Bon j’avoue pour le reste c’est pas tout à fait faux, je me dois de te le reconnaitre Cher Cosmo.

Les avocats des jeunes générations sont plutôt pauvres, accroché à leur téléphone pour pas perdre de client et ont tendance à manquer de temps pour prendre soin d’eux.

Mais au final comme on a un super statut de libéral, on peut aller chez le coiffeur entre deux audiences.

Mais sinon, je t’assure que c’est sympa comme job. Si ta journaliste veut venir passer une journée avec moi, je l’invite.

En espérant que tu saisisses l’humour contenu dans ce billet comme dans le tien,

Je t’embrasse bien fort.

Publicités